Catégories
ACTUALITÉS AFRIQUE

7 CHOSES A SAVOIR SUR LES SONS DU BLED MUSIC AWARDS!

Les Sons Du Bled Music Awards ont été créés afin de récompenser les meilleures œuvres des artistes musiciens et les meilleurs techniciens dans le domaine de la musique en République Démocratique du Congo.

Elles se tiendront à Kinshasa la capitale de l’immense République Démocratique du Congo au mois de Juillet de l’an 2021, c’est une première en ce qui concerne ce genre de récompense dans ce pays réputé comme étant le premier producteur de talents musicaux en Afrique.

Nous avons pu nous procurer le document de présentation de ce prix auprès des organisateurs qui se nomment respectivement le comité d’organisation composé de 8 membres tous congolais d’origine ou d’affiliation qui néanmoins souhaitent garder l’anonymat pour des raisons qui leur sont propres.

Ce manuscrit énumère une liste non exhaustive de points marquant les innovations que cette nouvelle récompense apporte dans la sphère musicale congolaise.

1. Le comité d’organisation ne vote pas et le grand public non plus!

Inspiré du modèle américain des Grammy Awards à travers la National academy of recording and sciences (Organisme fondateur de cette cérémonie prestigieuse).

La sélection, la nomination ainsi que la désignation des vainqueurs sont réalisées par un panel d’experts du monde culturel congolais.

Le panel est composé essentiellement de médias musicaux et généralistes en ligne, de journalistes indépendants ou spécialisés dans la musique congolaise, de diverses personnalités du monde de la culture et des arts ainsi que de responsables de médias traditionnels que compte la République Démocratique du Congo.

De ce fait, ceux qui organisent cet événement n’ont aucun pouvoir décisionnel sur le déroulement des nominations et des votes. (Inutile donc de les harceler)

2. Les experts qui nominent et élisent les vainqueurs ne se connaissent pas!

Au total, dix experts sont notifiez à l’avance jusqu’à un an avant l’événement et sont choisis en fonction de leurs connaissances profondes de la musique congolaise, ses différents courants et nouveaux genres à savoir la Rumba congolaise , la musique Folklorique dite musique traditionnelle et les musiques dite du monde extérieur ; ces genres musicaux solidement installés depuis des décennies au Congo à savoir le HIP HOP ou la musique populairement appelé urbaine.

Les experts font la connaissance des uns et des autres le jour l’assemblée (Terme technique pour désigner le jour des nominations et des votes).

3. Les experts représentent le pays entier dans sa diversité géographique et démographique!

Hommes de médias, présentateurs(trices) ou animateurs(trices) d’émissions de musique, patrons ou patronnes de groupes de médias, rédacteurs en chef des médias en ligne spécialisés dans la musique congolaise.

Ils possèdent chacun ou chacune un quartier général dans les provinces les plus développés musicalement du Congo à savoir le Nord Kivu et le Sud Kivu, La ville province de Kinshasa, le Katanga, et Kongo centrale.

4. La méritocratie est de rigueur!

Dans un effort sans précédent de lutter contre la corruption et le favoritisme, principal élément destructeur de ce genre d’événement, le comité d’organisation a pris des mesures inébranlables.

Durant l’assemblée de nomination, les experts soumettent le nombre définit de candidat de leurs choix par catégorie en établissant eux-mêmes une liste blanche des nominés. Chaque catégorie fait appel à un débat. La catégorie dont il est question est ensuite passer en revue, c’est-à-dire que chaque expert devra faire une lecture à haute voix de sa liste blanche de nominés aux autres experts présents.

Lors de ce passage en revue l’expert a le devoir d’argumenter en expliquant les raisons de son choix pour chaque nominé dont il ou elle fait mention dans sa liste blanche et les autres experts ont le droit de s’y opposer avec un contre argument.

Un Huissier est présent lors de l’assemblée avec la responsabilité de surveiller la fiabilité et d’attester de la crédibilité et la transparence du vote. Il a aussi pour mission de listé l’ensemble des vainqueurs par catégorie.

Vive la démocratie !!

5. Des générations et styles musicaux différents s’affrontent !

Dans un besoin d’équité et de valorisation des artistes musiciens ainsi que de leurs œuvres, les musiciens de différents genres se retrouvent parfois dans les mêmes catégories.

A titre d’exemple, un artiste musicien de style rumba congolaise pourrait très facilement être en compétition avec un ou plusieurs autres artistes qui eux font du rap ou tout autre style de musique ; pour le titre convoité de chanson de l’année ou artiste de l’année, chose qui n’était jamais arrivé auparavant au pays de la rumba réputé très conservateur de l’héritage du Grand Kallé.

6. Prix de la légende de l’année!

Contrairement aux anciennes récompenses, les artistes décédés se voyaient rarement décerné des prix à moins qu’ils aient eu un impact considérable à l’intérieur ou l’extérieur du pays.

Les Sons du Bled Music Awards introduisent le prix posthume de la légende l’année pour ces héros et ces héroïnes visible et invisible de la musique congolaise disparus dans l’anonymat la plus totale, parfois sans que le grand public ne soient au courant de leurs existences, ni de leurs contributions aux œuvres mythique du panthéon musicale Congolais.

7. Tout le monde est gagnant!

Personne ne repart les mains vides. Les vainqueurs de chaque catégorie recevront un trophée avec mention de la catégorie concernée ainsi que le certificat attestant de leurs victoires.

Et les nominés n’ayant pas gagné à leurs tours recevront un certificat de nomination sous quinzaine par courriel attestant de leurs participations à l’édition concerné des Sons du Bled Music Awards

Etre nominé a un prix, étant en soi une valeur ajoutée dans le dossier de presse d’un artiste.

1 réponse sur « 7 CHOSES A SAVOIR SUR LES SONS DU BLED MUSIC AWARDS! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *